Position de Santé Canada sur l’allaitement non écourté

30 janvier 19 | Canada, MAQ

Communiqué de presse du Mouvement allaitement du Québec, émis le 30 janvier 2019

Le Mouvement allaitement du Québec (MAQ) salue Santé Canada pour la clarification de sa position sur l’allaitement non écourté.

Sur sa page web de présentation des Lignes directrices canadiennes en matière d’alimentation, publiée le 22 janvier 2019, Santé Canada énonce clairement qu’il recommande la poursuite de l’allaitement jusqu’à deux ans ou plus, accompagné d’aliments complémentaires appropriés à partir de six mois. Il se rapproche ainsi de la recommandation émise par l’Organisation mondiale de la Santé.

Jusque là, selon l’Énoncé conjoint de Santé Canada, de la Société canadienne de pédiatrie, des Diététistes du Canada et du Comité canadien pour l’allaitement publié en 2012, Santé Canada mentionnait qu’il était souhaitable de poursuivre l’allaitement après six mois. « Il y a une grande différence entre un souhait et une recommandation », souligne Marie-Ève Desforges, responsable aux affaires externes du MAQ. De fait, plus l’enfant grandit et moins l’allaitement est socialement accepté. Au Canada, peu de personnes savent qu’il est tout à fait normal d’allaiter un enfant de plus de deux ans. « De nombreuses femmes ressentent de la pression pour allaiter leur nouveau-né et ces mêmes femmes se sentent ensuite jugées parce qu’elles poursuivent l’allaitement au-delà de six mois ou d’un an », constate Raphaëlle Petitjean, coordonnatrice contractuelle du MAQ.

Toutefois, le MAQ rappelle que la promotion de l’allaitement doit s’inscrire dans la mise en place d’environnements favorables à l’allaitement afin de diminuer la pression mise sur les femmes. C’est une responsabilité de société qui incombe à chaque organisation et à chaque individu. « Le soutien des femmes qui allaitent par la société en général est crucial dans la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes », affirme Mme Desforges.

Voir la page

À découvrir

Canadian Royal Milk : Une stratégie marketing éthique?

Lorsque la promotion des PCN encourage les familles à délaisser l’allaitement au profit de l’alimentation artificielle, elle a un impact sur la santé des femmes, la santé et le développement des tout­petits, tout en augmentant le fardeau financier des familles.

Offre d’emploi – Agente ou agent de soutien administratif

Si vous êtes une personne organisée, polyvalente et motivée à contribuer à la réalisation de notre mission, envoyez-nous votre candidature dès maintenant !

Transfert hospitalier d’un nouveau-né sans sa mère : Un protocole hospitalier néfaste aux bébés

Le Mouvement allaitement du Québec (MAQ) tient à exprimer sa profonde inquiétude et son indignation face au transfert d’un bébé naissant de Baie-Comeau à Québec sans sa mère.

Une dépendance évitable : Inflation fulgurante du prix des préparations commerciales pour nourrissons

En laissant croire aux parents que ces produits sont facilement accessibles, le marketing de l’industrie occulte leur coût réel et le fardeau financier qu’elles représentent pour les familles.

Santé publique : un cordonnier bien mal chaussé

« Exprimer son lait, ce n’est pas se reposer ! » Communiqué présentant les obstacles à la conciliation allaitement-travail.

Allaitement-changements-climatiques

La santé durable : et si on examinait les liens entre le mode d’alimentation infantile et les perturbations climatiques?

L’allaitement peut réduire de près de 50% l’empreinte carbone liée à l’utilisation des préparations commerciales pour nourrissons tout en diminuant leur empreinte hydrique et les déchets associés.

Quand les condoléances des fabricants ne suffisent pas

Communiqué en réaction à la condamnation d’un fabricant de préparation commerciale pour nourrisson pour le décès d’un bébé

Rendre les milieux d’enseignement favorables à l’allaitement – Appel à projets (2e édition)

Vous aimeriez faire une différence dans votre communauté ?
Vous pourriez réaliser un projet pour rendre un milieu d’enseignement favorable à l’allaitement avec l’aide d’un soutien financier allant jusqu’à 10 000 $.

L’allaitement et la prestation de soins aux nourrissons, un travail de soins « sexué »

Cette étude rappelle l’importance de soutenir le travail de soins des nourrissons, qui est sexué par nature, et de répartir les autres soins de manière plus équitable entre les hommes et les femmes, la communauté et l’État, au bénéfice des femmes, des enfants et de la société dans son ensemble.

Protéger la santé des nourrissons ou celle de l’industrie de l’alimentation infantile?

Le MAQ se réjouit que Santé Canada entend réviser le Règlement sur les aliments et les drogues qui touchent aux aliments à usage diététique spécial et aux aliments pour bébés, tout en déplorant du même souffle le peu de temps dont disposent les organisations pour déposer leurs commentaires.

Articles par catégories

Partagez cette page

Une façon simple de soutenir notre mission