EPIPAGE 2 : allaitement et politiques de service en France


Extrait d’un article de Laurence Girard, formatrice Co-Naître

Dans cette publication portant sur la cohorte EPIPAGE 2, comprenant 3 108 nouveau-nés très grands prématurés français, les auteurs ont souhaité décrire et analyser les facteurs associés avec l’allaitement des enfants prématurés à la sortie de l’hospitalisation, avec un accent particulier sur les politiques des services visant à soutenir l’allaitement maternel du prématuré.

Les variables, intéressantes à retenir d’après la revue de la littérature, étaient :

  • Peau à peau précoce au cours de la première semaine de vie
  • Politique du service soutenant une initiation précoce de la lactation par une information systématique donnée aux femmes enceintes hospitalisées pour menace d’accouchement prématuré et une expression précoce du lait, dans les 6 heures suivant la naissance du bébé
  • Politique de service soutenant la poursuite de la lactation par une salle dédiée à l’expression de leur lait pour les mères
  • Présence de professionnels formés en lactation humaine dans les services
  • Taux régionaux d’initiation de l’allaitement dans la population générale
  • Les associations entre variables ont été étudiées au moyen d’une analyse de régression logistique multivariée, avec ajustement en fonction des facteurs individuels.

Résumé des résultats

  • Au total, 47,2 % des bébés nés très grands prématurés recevaient à la sortie de l’hôpital du lait de leur mère avec une variation comprise entre 21,1 % et 84,0 % suivant les unités, les politiques de chaque unité expliquant en partie cette variation.
  • Les bébés avaient plus de deux fois plus de chances d’être allaités à la sortie de l’hospitalisation si la pratique du soin kangourou/peau à peau précoce était instaurée dans l’unité : OR ajusté de 2,26 (IC 95 % : 1,40, 3,65)
  • Les bébés avaient deux fois plus de chance d’être nourris avec du lait maternel à la fin de l’hospitalisation si une politique de soutien à l’initiation précoce et à la poursuite de l’allaitement existait dans l’unité : OR ajusté de 2,03 (IC 95 % : 1,27, 3,77)
  • Le taux d’allaitement maternel à la sortie des unités néonatales était indépendant du taux régional d’allaitement dans la population générale.
Lire l'article

Publié le 25 février 2019 par Co-Naître

Merci de partager! _Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin