Une compagnie états-unienne prend en charge l’expédition du lait maternel pour ses employées en déplacement

Les femmes allaitantes qui travaillent pour Goldman Sachs n’auront plus à jeter leur lait qu’elles expriment. Cette banque d’investissement va dorénavant prendre en charge l’expédition du lait de ses employées en déplacement qui allaitent.

Goldman a signé une entente avec MilkShip, un service de LifeCare, qui permet d’expédier du lait maternel dans un kit d’expédition réfrigéré. Le kit peut être livré dans n’importe quelle chambre d’hôtel à travers le monde. Le mémo de presse de Golman précise que ses employées basées hors États-Unis seront remboursées pour les couts de réfrigération et d’expédition de leur lait maternel lorsqu’elles seront en déplacement.

Cette initiative a été lancée par London’s Evening Standard. Ce type de prise en charge est rarement offerte aux employées. Cependant, Goldman Saches n’est pas la plus grosse compagnie à le proposer. Le cabinet-conseil EY a un programme similaire depuis 2007. Il a été suivi par IBM en 2015.

Laura Young, la responsable du bienêtre chez Goldman, dit dans son mémo qu’être parent peut apporter son lot de défis bien particuliers. « Nous cherchons continuellement à offrir à notre personnel des programmes et des services pour les soutenir dans leurs défis quotidiens, tout en leur donnant plus de contrôle grâce à des outils pour réussir la conciliation travail-famille ».

L’Organisation mondiale de la Santé et l’UNICEF recommandent un allaitement exclusif durant les six premiers mois de vie des nourrissons. Mais, aux États-Unis, les femmes n’ont aucune garantie de bénéficier de congés maternité payés et certaines femmes trouvent difficile de poursuivre l’allaitement après le retour au travail. Les statistiques démontrent que moins de 50 % des bébés nés aux États-Unis sont exclusivement allaités durant les trois premiers mois, tandis que seulement 25 % le sont durant six mois. « Ces résultats laissent penser que les femmes ne bénéficient pas du soutien dont elles ont besoin de la part des prestataires de soins de santé, de leur famille et de leurs employeurs pour atteindre leur propre objectif d’allaitement » dit Centers for Disease Control and Prevention (É-U).

Goldman offre 16 semaines de congés maternité à ses employées aux États-Unis et six mois à celles basées au Royaume-Uni.

Source : CNN Business, 21 aout 2018
Traduction libre pour le MAQ

Lire l'article original

 

Merci de partager! _Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin