Utilisation précoce du lait de mère cru, satisfaction maternelle et poursuite de l’allaitement dans les unités néonatales (France)

Extrait d'un article de Laurence Girard, formatrice Co-Naître

Cette étude de cohorte prospective, 516 nouveau-nés que les mères avaient l’intention d’allaiter, hospitalisées dans 2 unités de soins néonatals, en France (Type II et type III) étaient inclus; les nouveau-nés recevant précocement dans les 7 premiers jours de vie, du lait frais et cru de leur mère, ont été comparés à ceux n’en recevant pas.

L’association entre l’utilisation du lait de la propre mère du bébé au cours de la première semaine de vie et la poursuite de l’allaitement, au moment de la sortie et six mois plus tard, a été analysée; ainsi que le degré de satisfaction des mères. Les mères tiraient leur lait à l’hôpital et il était donné dans un délai n’excédant pas 24 heures.

Conclusion des auteurs

Alors que l’utilisation du lait de la propre mère du bébé, frais et cru, semble freinée par des facteurs divers, cette pratique apparait cependant soutenante pour les mères, comme une opportunité simple pour améliorer la pratique de l’allaitement maternel dans les unités de soins néonatals.

Référence

Fischer, F. C. J. et coll. Early use of mother’s own raw milk, maternal satisfaction, and breastfeeding continuation in hospitalised neonates: A prospective cohort study. Neonatology. Nov 30, 2017, 113(2), 131-139. https://doi.org/10.1159/000480535.

Lire la suite de cet article

Publié le 8 janvier 2018 par  Co-Naître

Merci de partager! _Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin