L’utilisation du poids à 24 heures comme référence pour le calcul de la perte de poids réduit la supplémentation et favorise l’allaitement maternel exclusif chez les nourrissons nés par césarienne

Résumé d’un article de Deng Xiaomeng et McLaren Margaret, publié dans Breastfeeding Medecine, Vol. 13, No. 2. https://doi.org/10.1089/bfm.2017.0124

Contexte et objectifs

Pour promouvoir l’allaitement maternel exclusif, les suppléments ne sont pas recommandés sans indications médicales telles que des signes cliniques de déshydratation. Une perte du poids de naissance de 10 % et plus entraine souvent l’administration de supplément, par crainte de déshydratation. Des études ont démontré que le passage de liquides par voie intraveineuse pour l’anesthésie de la mère par le placenta pouvait faire augmenter le poids de naissance. Les chercheurs ont proposé d’utiliser le poids de 24 heures du nouveau-né comme référence privilégiée pour le calcul de la perte de poids. L’unité mère-enfant de l’hôpital Hartford, un hôpital Ami des bébés (IHAB), a mis cette recommandation en pratique. Cette étude a été menée pour évaluer l’innocuité de ce changement de pratique et son efficacité dans la diminution de la supplémentation.

Résultats

Le taux global de supplémentation a diminué, passant de 43,6 % à 27,4 %. Chez les primipares, ce taux est passé de 51,9 % à 31,0 %. Chez les nourrissons perdant 10 % et plus de leur poids de naissance, le taux de supplémentation a diminué de 63,9 % à 26,2 %.

Conclusion

Utiliser le poids à 24 h au lieu du poids de naissance dans le calcul de la perte de poids des nouveau-nés permet de réduire le taux de supplémentation, et ce, sans incidence négative durant le séjour hospitalier.

Traduction libre

Accéder à l'article

Deng X, McLaren M. (2018). Using 24-hour weight as reference for weight loss calculation reduces supplementation and promotes exclusive breastfeeding in infants born by cesarean section. Breastfeed Med. 2018 Mar;13(2):128-134

Merci de partager! _Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin