Partage informel de lait humain : Lignes directrices

Lignes directrices de l’Academy of Breastfeeding Medicine concernant le partage informel de lait maternel pour les bébés à terme et en santé

En réponse à l’augmentation du partage de lait humain de manière informelle, l’Academy of Breastfeeding Medicine (ABM) a publié des lignes directrices pour diminuer les risques de cette pratique et en retirer les meilleurs bénéfices. Cette prise de position est publiée dans le Breastfeeding Medicine, le Journal official de l’Academy of Breastfeeding Medicine édité par Mary Ann Liebert, Inc, Éditeurs.

Cet article est en accès libre sur le site internet de Breastfeeding Medicine jusqu’au 8 février 2018.

La prise de position 2017 de l’ABM concernant le partage informel de lait maternel pour les bébés à terme et en santé traite des stratégies pour optimiser la sécurité entourant le partage du lait maternel par la communauté. Cela inclut (i) un dépistage médical de la donneuse, (ii) des pratiques fiables de manipulation du lait. Les donneuses ne doivent pas avoir de maladie avérée contrindiquant l’allaitement ni prendre aucun médicament incompatible avec l’allaitement. Les mères peuvent réduire le risque infectieux en pasteurisant le lait reçu avant de le donner au bébé, malgré le fait que la pasteurisation puisse diminuer l’effet de certains composants du lait maternel. L’ABM souligne le fait que « bien que le partage informel du lait maternel ait des bénéfices potentiels, le partage de lait via internet n’est recommandé dans aucune circonstance ».

« Le partage informel du lait maternel devient de plus en plus répandu pour les enfants à terme et en santé, car les familles du 21e siècle désirent nourrir leurs bébés avec du lait humain, dit le Dr Timothy Tobolic, président de l’ABM. Les médecins et autres professionnels de santé peuvent aider les mères et les familles à évaluer les risques et les bénéfices d’une telle pratique ».

Accéder à l’article sur Breastfeeding Medecine (en anglais)

 

Merci de partager cette page! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone