Photo : Karine Roy

Comité banque de lait

Promouvoir la mise en œuvre des recommandations du MAQ comprises dans le mémoire déposé en avril 2013 : Implantation d’une banque de lait maternel au Québec : Enjeux et recommandations

Historique

En 2011 et 2012, le MAQ a suivi l’évolution des travaux visant à implanter une banque de lait maternel au Québec.

Entre février et avril 2013, le MAQ a travaillé d’arrache-pied pour s’assurer que ce projet devienne une priorité du gouvernement. Un comité spécial a été mis en place pour déposer une pétition, publier des communiqués de presse, etc. Le 18 avril 2013, le MAQ a été convoqué à des audiences particulières de la Commission de la santé et des services sociaux, dans le cadre de l’étude du projet de loi modifiant la Loi sur Héma-Québec et sur le comité d’hémovigilance.


Recommandations du MAQ sur l’implantation d’une banque de lait maternel

Considérant que le lait maternel d’une autre femme en santé est la meilleure alternative lorsqu’un nourrisson ne peut être nourri, ou ne l’est pas exclusivement, par le lait de sa mère;

Considérant que l’accès à du lait maternel sécuritaire est un service rassurant pour les parents de grands prématurés qui vivent beaucoup d’incertitudes;

Considérant que l’accès à du lait de donneuse ne nuit pas à la mise en place de la lactation de la mère et peut même contribuer à l’encourager;

Considérant que les banques de lait sont une source nutritionnelle pour les nouveaux nés hospitalisés très rentable pour le système de santé;

Considérant que la société québécoise doit être plus cohérente quant à son discours sur l’allaitement;

Considérant qu’Héma-Québec détient une expertise dans la manipulation de produits humains;

Le Mouvement allaitement du Québec recommande de confier à Héma-Québec l’implantation d’une banque de lait maternel au Québec et que :

  • Héma-Québec développe et maintienne un partenariat avec un ou des organismes communautaires en périnatalité afin de valider les communications qui seront faites auprès des donneuses potentielles et des familles receveuses;
  • L’information sur le don de lait soit donnée en période prénatale aux parents en période prénatale, mais que la demande de don ne soit faite qu’en période postnatale, afin de ne pas mettre de pression supplémentaire sur les femmes;
  • Les femmes qui acceptent de faire don de leur surplus de lait soient accompagnées sans frais par une consultante en lactation certifiée IBCLC;
  • Héma-Québec ne se limite pas aux femmes qui ont consenti au don de sang de cordon, surtout si la quantité de lait recueilli ne suffit pas à la demande;
  • Héma-Québec offre un service de collecte du lait à domicile;
  • Les mères de prématurés soient accompagnées de façon adéquate, sans frais, par une consultante en lactation certifiée IBCLC, jusqu’à ce que la production lactée soit bien établie et que leur enfant soit capable de boire au sein, si l’allaitement est possible et qu’elles le désirent;
  • Dans un deuxième temps, l’accès à la banque de lait maternel soit élargi à tous les nourrissons hospitalisés qui le nécessitent, puis à tous les nourrissons nés à terme et en santé de moins de 6 mois lorsqu’ils ne peuvent être exclusivement nourris du lait de leur mère.

Découvrez les autres comités du MAQ :

Devenez membre

Merci de partager cette page! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone